La réflexologie

 

La réflexologie plantaire

Technique de Rééquilibrage incontournable !!!

 
 

Comment ça marche ?

 

Les pieds sont la représentation miniaturisée du corps humain.

Chaque zone plantaire, appelée "zones réflexes", correspond à une partie de l'organisme. Cet Art ancestral consiste à travailler ces zones réflexes par pressions pour stimuler les fonctions déficientes et soutenir l'organisme.

 

Au-delà de préserver et soulager, cette technique me permettra de dresser votre bilan de santé !

Grâce à cet outil :

 

o  Je travaillerai sur vos troubles fonctionnels, en profondeur, afin de rééquilibrer et recharger votre énergie indispensable au bon fonctionnement de votre organisme !

 

o Vous Découvrirez, Comprendrez, Apprendrez et Utiliserez :

 

Certaines techniques pour pratiquer la réflexologie en auto-traitement ou dans un cadre familial

 

Cette Thérapie manuelle a pour seul effet secondaire "une Détente Profonde".

Contre-indications :

- 1er trimestre de grossesse

- Prise médicamenteuse (Accord du médecin requis)

- Diabète insulino dépendant

- Phlébite et thrombus

- Cancer

- État infectieux (fièvre...)

 

" Les fréquences au service des points réflexes"

 
 

Technique :

Appareil médical "Modulo 100" de classe IIa  d'après la directive 93/42 CEE, permettant une détection électrique des points de réflexologie faciale, auriculaire, et corporelle, par mesure d'impédance cutanée, et une stimulation "Fréquentielle" indolore et non invasive de ces derniers.

 

Cette technique de stimulation permet de travailler sur  :

- Les douleurs

- Les troubles fonctionnels (constipations, diarrhées, dysménorrhées...)

- Les troubles psychiques (stress, anxiété...)

- Les troubles de la dépendance = les addictions 

  (tabac, alcool, boulimie...)

- Les états infectieux (bronchites chroniques)

 

Obstacles aux traitements :

- syndrome de la première côte

- cicatrices toxiques

- foyers dentaires

- réactions hostiles aux aliments

 

Contre-indications :

- Eviter toute exposition au soleil ou aux UV artificiels pendant 3 à 4 semaines avant le traitement,

- Hypersensibilité à la lumière dans la plage d'ondes de 370 à 905 nm

- Grossesse

- Utilisation antérieure d'anticoagulants et d'aspirine,

- Consommation de médicaments pour lesquels l'exposition au soleil est contre-indiquée,

- Consommation de médicaments, isotrétinoine orale et anticoagulants,

- Antécédents de formations de cicatrices chéloïdiennes ou hypertrophiques,

- Infection active/système immunitaire compromis

- Antécédents d'herpès.

La réflexologie lumineuse